NSFL

NSFL Bowl 2018 Saints vs Rhinos

Par Bernard Schopfer

Posté le 15.11.2018

Photos Didier Charles

 

La finale entre les Saints et les Rhinos a plus vécu par son intensité que par sa qualité technique.

 

Les escouades d'attaque n'ont pas été d'une grande efficacité lors de cette rencontre. 

Les QB des deux formations ont complété 7 passes sur 45 tentatives, pour 4 interceptions.

Il est clair que ce n’est pas par la voie des airs que les deux équipes allaient trouver leur salut.

 

Même le jeu de course n’apportait rien et les first down obtenus se comptent sur les doigts de la main.

 

Ce sont encore une fois les défenses qui ont dû sortir le grand jeu en étant à la base de tous les points de la partie.

 

L’ouverture du score pour les Saints est due à une interception de Laurent Basile retournée directement en touchdown. Sylvain Bussard ajoute un point à la transformation (0-7)

 

Les Rhinos répliquent peu de temps après lorsque leur défenseur Claudio Jacquin bloque un punt et se couche sur la balle dans la end zone. La transformation d’ Etehem Gashi leur donne la parité (7-7)

 

Le second touchdown des Saints est encore plus anecdotique. Jolan Ruscio s’empare du ballon directement dans les mains du QB montheysan alors que ce dernier s’apprêtait à lancer. Il marque l’essai, complété par Sylvain Bussard (7-14)

 

La défense des Rhinos leur rend la pareille lorsque Claudio Jacquin, encore lui, s’empare d’un ballon relaché par un coureur des Saints et marque. Etehem Gashi obtient le point de la transformation et c’est 14-14.

 

Par la suite aucune équipe n’est parvenue à obtenir des situations dangereuses et la plupart des attaques se soldaient par des punts. Pendant un instant on a même cru qu’aucune équipe ne parviendrait à gagner.

 

Il a fallu un nouveau coup du sort sous la forme d’une interception de Samuel Badoux pour faire bouger les choses. En récupérant la balle à quelques yards de la end zone montheysanne les Saints ne se sont pas fait prier pour reprendre l’avantage et la course de Gilles Yersin a surpris toute la défense valaisanne. (14-20)

 

Il restait peu de temps aux Montheysans pour tenter de revenir, d’autant plus que la plupart de leurs gains de terrain étaient systématiquement annulés pour faute préalable. (près de 100 yards de pénalité au total).

Les Saints, de leur côté, ont intelligemment su conserver la balle par des runs, parfois même latéralement, pour remporter leur 4ème finale NSFL.