le cheerleading

Le cheerleading est un sport de compétition qui se compose de danse (avec ou sans pompons), de gymnastique au sol (tumbling), de sauts techniques (jumps) et de pyramides (stunts). Le tout est monté sur une musique dynamique sur une chorégraphie durant entre 1 et 2 minutes 30 secondes. La représentation s’appelle une « routine ».

 

C’est quoi un(e) cheerleader ?

Un ou une cheerleader est une jeune fille ou un jeune homme assurant un spectacle lors de championnats spécifiques et durant les événements sportifs. Cheerleader (issu de l’anglais, cheer encourager et lead mener) peut se traduire par « meneur d'applaudissements ».

 

Historique

Cette activité sportive était à la base destinée à l'animation de matchs de football américain et s'est par la suite développée en tant que sport à part entière. Même si aujourd'hui aux Etats-Unis on estime à 97% la proportion de femmes chez les cheerleaders, cela n'a pas toujours été le cas. A la fin du 19ème siècle, « les meneurs d'applaudissements » étaient exclusivement des garçons et ce n'est que dans les années 1920 que les filles ont commencé à jouer un rôle. Dès les années 1940, cette activité est devenue largement féminine.

Aujourd’hui, le cheerleading compte plus de 3.5 millions d’athlètes répartis dans 105 nations. Les Cheerleading and Cheerdance Worlds (championnats du monde) accueillent chaque année plus de 70 nations.

Pour plus d’informations (en anglais) :

http://cheerunion.org/history/cheerleading/

Ils étaient cheerleaders… Le saviez-­vous ?

Franklin D Roosevelt : le 32ème président des Etats-­Unis était cheerleader pour l’équipe de football américain de l’Université de Harvard.

Terri Hatcher était cheerleader/danseuse pour les San Fransisco 49ers.

George W. Bush était cheerleader à Phillips Academy, Andover, MA.

Sandra Bullock était cheerleader à Arlington's Washington-­Lee High School.

Meryl Streep était cheerleader pour Bernards High School au Summit, New Jersey.

Eva Longoria était cheerleader à l’Université A&M Texas et a également été staff instructeur pour la NCA (National Cheerleader Association).

Cameron Diaz était cheerleader pour Long Beach Polytechnic High School, Californie. Cheer words (selon le règlement suisse CCVS 2014)

 

 

Les positions

  • Flyer : personne se faisant porter durant le Stunt ou le Toss, aussi nommée « Top» ou « Partner ».
  • Base : personne portant le poids principal d’une autre personne sur elle, tout en étant en contact direct avec le sol. Personne portant la flyer, la lançant dans les airs et l’aidant à accomplir un Stunt.
  • Back Spot : personne placée à l’arrière du Stunt et dont le rôle principal est d’assurer la protection de la tête et les épaules de la flyer.
  • Front Spot : personne placée à l’avant du Stunt et dont le rôle principal est d’assurer la protection des jambes de la flyer.
  • Spotter : personne qui a comme tâche d'assurer la sécurité d’une personne durant l'exécution d'une figure.

 

Les figures

  • Stunt : Figure durant laquelle une flyer est tenue par une ou plusieurs personnes. La Flyer n’est donc pas en contact direct avec le sol. Un Stunt peut se faire sur une ou deux jambes, dépendant ainsi d’où le poids principal de la flyer est placé.
  • Toss : stunt durant lequel la flyer est lancée dans les airs directement depuis la hauteur des hanches de ses Bases.
  • Pyramid : plusieurs Stunt groupés, pouvant avoir une connexion entre eux, dans le but d’avoir un effet visuel. Les personnes se trouvant debout, sur le sol, peuvent faire partie d’une pyramide.
  • Jumps : sauts techniques

 

Les divisions

  • Les Peewees : 13 ans et plus jeunes
  • Les Juniors : de 12 à 17 ans
  • Les Seniors : dès 16 ans

 

Les catégories

Cheer = catégorie où se regroupent toutes les disciplines du cheerleading (stunts, pyramides, jumps et tumbling)

  • All Girl Cheer : routine cheer avec uniquement des femmes
  • Coed Cheer : routine cheer avec au moins une personne de sexe masculin
  • Game Time : catégorie qui regroupent tous les éléments originaux du cheerleading : l’encouragement et les stunts. Cette catégorie cherche à retransmettre l’impression du jour de match.
  • Groupe Stunt : catégorie all girl ou coed, avec un seul groupe stunt qui présente une routine de 1’30 avec divers stunts.
  • Partner Stunt : un homme et une femme, où l’homme porte la femme et effectue diverses figures.
  • Individuel : catégorie où un(e) cheerleader se présente seul sur le praticable, exécute une série de jumps, de figures de tumbling et des chants
  • Cheerdance : danse dynamique avec des techniques spécifiques liées au cheerleading (motions, jumps, …), parfois accompagnée
    • Freestyle Pom
    • Hip Hop
    • Jazz

 

L'équipement

  • Uniforme : la tenue des compétions et des représentations
  • Les accessoires : le ruban « cheer bow » est l’accessoire favori des cheerleaders

 

Et en Suisse?

Il existe aujourd'hui de nombreux championnats de Cheerleading partout dans le monde. Si ce sport rencontre un tel succès, c'est parce qu’il mélange de nombreuses disciplines sportives et qu’il possède un esprit assez unique en son genre.

En Suisse, il existe à ce jour deux compétitions de cheerleading. Le Championnat Suisse de Cheerleading et Cheerdance qui existe depuis 1996 (www.swisscheer.ch). Le nombre de cheerleaders concourant à cette compétition ne cesse d’augmenter, et la Romandie commence à s’y présenter de façon régulière avec de bons résultats. La seconde compétition prenant place dans la Confédération est le Spirit Fever Open, qui a été mis sur pied en 2011 par Spirit Fever (www.spirit-­‐fever.com). C’est une compétition internationale qui attribue des qualifications pour les championnats du monde, les Worlds, à Orlando

(Floride – USA). Depuis 2014, la NSFL et Spirit Fever collaborent afin d’offrir aux cheerleaders de side lines l’opportunité d’être valorisés pour le travail qu’ils font aux bords des terrains. La catégorie Game Time a été mise sur pied et la NSFL est fière de remettre le trophée NSFL – Game Time.

Vidéo Game Day

Les équipes de cheerleading de la NSFL

Les LUCAF Cheeleaders (Lausanne), depuis 2008

Les Rhinos Cheerleaders (Monthey), depuis 2011

Les Geneva Seahwaks Cheerleaders (Genève), depuis 2012

Les Woodcutters Cheerleaders (Valais), depuis 2013